This translation has been provided by an automatic online service. Errors in translation are possible. To verify the translation, please contact us.

Mission et valeurs - CIDSE

Notre Mission et Nos Valeurs

NOTRE MISSION

Ensemble et avec d’autres, nous voulons être au service des pauvres, promouvoir la justice, utiliser le pouvoir de la solidarité mondiale et créer un changement transformationnel pour mettre un terme à la pauvreté, aux inégalités et aux menaces sur l’environnement, tant à l’échelle mondiale que locale.

NOS VALEURS ET NOS PRINCIPES

Nous appartenons à une communauté mondiale d’action et d’apprentissage prête à travailler avec tous les groupes et toutes les personnes de bonne volonté. La CIDSE pense et agit en fonction des principes et des valeurs suivants:

DIGNITÉ

Tous les êtres humains naissent égaux en dignité. Cette dignité est incarnée dans les droits de l’homme. Toute atteinte aux droits de l’homme est une atteinte à la dignité humaine. C’est la raison pour laquelle la CIDSE s’emploie à aider tous ceux qui sont atteints dans leurs droits et leur dignité à définir eux-mêmes la façon dont ils souhaitent vivre dans la communauté mondiale. Nous assumons par ailleurs nos propres responsabilités et, tant sur le plan individuel que politique, nous nous efforçons de changer les comportements et les structures de nos pays qui ont une incidence sur la dignité humaine de par le monde.

SOLIDARITÉ

Nous sommes unis les uns aux autres en tant qu’être humains et créatures de Dieu. Nous agissons aux côtés de personnes ou de communautés pauvres, exclues ou opprimées pour les aider à transformer leur situation. Pourquoi des personnes sont-elles pauvres et marginalisées? Quelles sont les structures injustes à l’origine de cette situation? Quel est le rapport avec la culture, les affaires, la finance et la politique de nos propres pays? Ceci explique pourquoi la solidarité nous change nous aussi et change nos pays, nos sociétés.

APPROPRIATION

Les membres de la CIDSE décident ensemble de la façon dont il convient de transposer notre mission commune en activités et en stratégies conjointes. Les débats et les prises de décisions stratégiques associent l’ensemble des membres, au travers d’une participation active et sur un pied d’égalité. La mutualisation de nos ressources et de nos expériences au sein du réseau nous permet d’atteindre des objectifs communs qui s’ajoutent aux réalisations individuelles de chaque organisation membre. En tant qu’agences catholiques, nous voulons prêcher par l’exemple.

PARTENARIAT

Notre coopération avec les partenaires d’Afrique, d’Asie, d’Océanie, d’Amérique latine et du Moyen-Orient repose sur la confiance, des valeurs partagées et des objectifs communs. Conscients des questions de pouvoir qui sous-tendent certaines relations, nous nous efforçons d’établir et de préserver des rapports de force équitables. Par l’écoute de l’autre, la confrontation des analyses et un plaidoyer commun, nous mutualisons la responsabilité et la reconnaissance des résultats que nous pouvons obtenir ensemble.

DIALOGUE

Nous sommes convaincus que l’écoute, la compréhension, l’apprentissage et la communication sont essentiels à tout processus de changement. Ce sont les fondements d’une compréhension mutuelle et d’une coexistence et d’une coopération porteuses de sens, que ce soit à l’échelon local ou mondial. Engager le dialogue avec des partenaires des autres continents est un aspect essentiel de notre méthode de travail.

SUBSIDIARITÉ

Pour que notre réseau puisse s’acquitter de sa mission et atteindre ses objectifs, nous essayons de traduire le principe de subsidiarité dans les faits et d’apporter l’appui nécessaire aux responsables de nos différents domaines d’activité. À l’évidence, le principe de subsidiarité – qui revient à être au plus près des personnes que nous nous efforçons de représenter – ne s’applique pas qu’aux structures opérationnelles de la CIDSE, mais aussi aux modalités de coopération entre la CIDSE et ses partenaires du Sud.

DURABILITÉ

Nous sommes les intendants de la Terre et non ses propriétaires. Nous faisons partie de l’environnement et tout préjudice à son encontre est un préjudice à l’encontre de l’humanité. Notre promotion du développement humain suppose que nous respections les limites de la planète. Nous devons préserver les ressources dont dépendent les générations présentes et futures. Nous pensons que le Nord et le Sud ont une responsabilité commune, mais différenciée, à cet égard.

VIVRE SIMPLEMENT

Nous sommes convaincus que vivre dans la simplicité est une expérience enrichissante. Nous ne trouvons aucun sens à l’accumulation des biens matériels. «Bien vivre» suppose que les populations du Nord et, plus généralement, les classes nanties de la planète, réduisent leur train de vie. En d’autres termes, nous devons nous fixer des limites, en fonction de ce qui est durable pour la planète sur laquelle nous vivons et en fonction de ce qui est équitable pour nos semblables, surtout ceux du Sud, avec qui nous partageons la Terre.

INTENDANCE

Nous nous soumettons à des normes professionnelles. Nous nous employons à être de bons intendants de l’ensemble des ressources qui nous ont été confiées, à mener des activités rentables, à rendre compte de notre action, à être transparents dans nos prises de décisions, à avoir le souci du résultat et à pouvoir prouver à tout moment que l’impact obtenu est maximal.

Partager ce contenu sur les médias sociaux