Événement

Accès à la justice pour les communautés latino-américaines qui résistent aux entreprises extractives

Dans toutes les communautés d'Amérique latine, les droits de l'homme sont affectés par les activités des entreprises extractives qui exploitent le pétrole, le gaz, l'or, l'argent, le fer, le cuivre, l'étain et d'autres ressources sur leur territoire. Dans la plupart des cas, les communautés ne sont pas informées des projets d'extraction lancés sur leurs terres sacrées et n'ont pas non plus leur mot à dire dans le processus de prise de décision. L'extraction des ressources naturelles contamine les eaux et les terres, a un impact négatif sur la santé et les écosystèmes. Ceux qui défendent leurs droits sont souvent criminalisés. Tout au long de la pandémie, les activités extractives se sont poursuivies malgré la résistance des communautés.

Dans la plupart des cas, il n'y a pas d'accès à la justice au niveau national pour les communautés dont les droits de l'homme sont violés. Il est donc important que des normes obligatoires sur les entreprises et les droits de l'homme soient élaborées au niveau international dans le cadre des négociations pour un traité des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme et une nouvelle législation de l'Union européenne sur les droits de l'homme et la diligence raisonnable environnementale pour les entreprises qui comprendra des dispositions sur l'accès aux Justice. Les objectifs de ce webinaire sont d'entendre parler du contexte de l'extractivisme en Amérique latine, de discuter de la manière dont les normes des entreprises et des droits de l'homme et leur mise en œuvre peuvent garantir l'accès à la justice pour les communautés latino-américaines et de découvrir les expériences dans ce domaine.

Conférenciers invités

  • Mme Amanda Romero-Medina, Chercheuse et représentante pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Centre de ressources sur les entreprises et les droits de l'homme
  • M. Roberto Ortiz Velázquez, Coordinateur du Comité pour la promotion et la défense de la vie Samuel Ruiz García, Chiapas, Mexique
  • M. Alejandro García Pedraza, co-fondateur et ancien directeur du Comité environnemental pour la défense de la vie - SOS Ambiental, Tolima, Colombie
  • M. Giuseppe Cioffo, Responsable de la réglementation des entreprises et des industries extractives, CIDSE, Famille internationale des organisations catholiques de justice sociale

Modératrice: Mme Martha Inés Romero, Coordonnatrice régionale pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Pax Christi International.

L'événement en ligne aura lieu de 13h00 à 14h30 (GMT) et de 15h00 à 16h30 (CET). Vous pouvez maintenant vous inscrire ce lien.