Le féminisme au sein du mouvement pour l’agroécologie et la souveraineté alimentaire – CIDSE

Le féminisme au sein du mouvement pour l’agroécologie et la souveraineté alimentaire

Le mouvement pour la souveraineté alimentaire et l’agroécologie reproduit-il les mêmes relations de pouvoir qu’il prétend vouloir éradiquer ? C'est la question centrale du troisième et dernier épisode de notre mini-série podcast'Un voyage à travers l’agroécologie féministe'. Dans cet épisode, nous explorons les complexités et les défis du féminisme au sein de ces mouvements.  

Deux invitées inspirantes, Leonida Odongo et Paula Gioia, partagent avec nous comment elles vivent le comportement patriarcal au sein du mouvement, chacune selon sa propre perspective. Leurs expériences montrent que les mouvements en faveur de la souveraineté alimentaire et de l’agroécologie ne sont pas en soi féministes. La reproduction de comportements patriarcaux et machistes, par exemple, est également répandue dans ces mouvements. Au sein du mouvement agroécologique, nous souhaitons changer le système, mais il est tout aussi important de transformer nos façons de travailler de l’intérieur. 

Leonida et Paula soulignent les valeurs et pratiques féministes qu'elles voient déjà se traduire dans ces mouvements et donnent quelques exemples concrets de la manière dont celles-ci peuvent être encore renforcées. 

Cliquez ici pour écouter.


BIOS INVITÉ 

Léonida Odongo vient du Kenya en Afrique de l’Est. Elle est la fondatrice de Haki Nawiri Afrika, une initiative qui fait progresser la justice sociale et établit des liens entre les communautés au Kenya, en Afrique et au-delà. Elle est active dans le mouvement paysan aux niveaux local, national, régional et international où elle intègre fortement les réalités locales de genre des communautés avec lesquelles elle travaille.  

Paula Gioia est un paysan et apiculteur basé en Allemagne, vivant et travaillant dans une ferme communautaire. Paula est née dans les zones urbaines du Brésil et a ensuite émigré en Allemagne. C'est en Allemagne qu'ils découvrirent l'agriculture paysanne. Comme Leonida, Paula est active dans le mouvement paysan aux niveaux local, national, européen et international, où elle met activement en lumière les problèmes liés à la discrimination des personnes LGBTTIQ+ dans l'agriculture et la souveraineté alimentaire.
Paula est une personne de genre non binaire, qui ne s'identifie ni comme femme ni comme homme. Tout au long de cet épisode de podcast et de cet article, nous utiliserons donc les pronoms ils/eux pour désigner Paula.  

CONTEXTE

En collaboration avec AgroécologieMaintenant au Centre d'agroécologie, d'eau et de résilience (CAWR) de l’Université de Coventry (Royaume-Uni), la CIDSE a entrepris un voyage à travers l’agroécologie féministe. Dans le premier épisode, nous avons exploré la question de savoir à quoi ressembleraient les systèmes alimentaires s’ils étaient basés sur des valeurs féministes. Dans le deuxième épisode, nous avons exploré la souveraineté alimentaire et les féminismes autochtones dans le contexte de l’Amérique du Nord. La mini-série de podcasts est disponible sur Spotify et d'autres grandes plateformes d'écoute.  

**** 

REMERCIEMENT SPÉCIAL À nos deux invités, Leonida Odongo et Paula Gioia, à Jessica Milgroom et Csilla Kiss à AgroécologieMaintenant, et à Antoine, Alexandre et Jérémie de l'agence de production de podcasts  BulleMédia.  

ILLUSTRÉ PARVirginie Pineda Ogalla

*** 

LISTEN à notre premier épisode »Qu’est-ce que le féminisme a à voir avec la nourriture que vous mangez ?" (aussi disponible en espagnol) et à notre deuxième épisode « Là où féminisme autochtone et souverainetés alimentaires se rencontrent ».  

LIS »Féminisme et agroécologie : transformer l'économie et la société – un numéro spécial du magazine Farming Matters publié par Le réseau AgriCultures, CIDSE et de Cultiver!

VISIONNEZ Courte animation d'Agroecology Now'Pour des agroécologies féministes» (disponible avec sous-titres en plusieurs langues, Français narration et Espagnol narration). 

 Cette série de podcasts a été cofinancée par la Commission européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité des auteurs et ne reflète pas nécessairement les vues de l'Union européenne.

Partager ce contenu sur les médias sociaux