Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires: position et rôle de la CIDSE - CIDSE

Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires: position et rôle de la CIDSE

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires (UNFSS) prévu à l'automne 2021 pourrait changer la donne en matière d'évolution et de transformation des systèmes alimentaires. S'appuyant sur la longue histoire de travail de la CIDSE sur la transformation de l'agriculture, ce document définit la position et l'approche de la CIDSE vis-à-vis de ce sommet.

La CIDSE prône l'agroécologie et soutient le partage des connaissances sur ce système alimentaire entre les mouvements sociaux et les chercheurs. Nous considérons que les intérêts des entreprises qui influencent le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires représentent une menace pour le développement et la mise en œuvre de l'agroécologie.

La CIDSE a décidé d'aborder le Sommet de manière critique. En collaboration avec nos partenaires du monde entier et d'autres acteurs de la société civile partageant les mêmes idées, nous travaillons à définir des stratégies fondées sur les droits pour la transformation durable des systèmes agricoles et alimentaires. Ces stratégies sont fondées sur des systèmes de gouvernance inclusifs et dénoncent les fausses solutions. La CIDSE, sans être directement engagée dans le processus officiel du Sommet, continuera à cibler les institutions et à collaborer avec les acteurs de terrain pour créer un environnement favorable aux transitions agroécologiques.

Document complet:


Photo de couverture: Flora Wanjeru, l'une des apicultrices de la ferme de démonstration de Kyenire, un projet financé par Trócaire pour enseigner les pratiques agro-écologiques. Crédit: Gary Moore / Trócaire.

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange