La société civile appelle les députés européens à soutenir la responsabilité des entreprises lors d'un vote clé en plénière - CIDSE

La société civile appelle les députés européens à soutenir la responsabilité des entreprises lors d'un vote clé en plénière

La semaine prochaine, les membres du Parlement européen voteront sur un rapport qui ouvre la voie à l'UE pour exiger des entreprises qu'elles protègent les droits de l'homme et l'environnement dans leurs chaînes de valeur mondiales par la loi. Les députés européens doivent soutenir ce rapport.

Le vote en plénière sera un moment décisif pour la responsabilité des entreprises en Europe et au-delà. Le vote coïncide avec le processus de consultation de la Commission européenne au cours duquel un grand nombre de personnes du monde entier ont exprimé leur soutien à une législation forte sur le devoir de diligence et la responsabilité des entreprises. Plus d'un demi-million de personnes et 700 organisations de la société civile à travers le monde ont appelé à de meilleures lois européennes pour responsabiliser les entreprises et garantir que les marchandises entrant dans l'UE sont conformes aux règles du travail et du climat.

Si le Parlement approuve le rapport, la Commission européenne aura un mandat indéniable pour agir rapidement pour introduire une législation qui oblige les entreprises à faire preuve de diligence raisonnable tout au long de leurs chaînes de valeur, les tient responsables des préjudices perpétrés, offre un meilleur accès aux tribunaux pour les victimes de violations des droits de l'homme et s'assure que les entreprises consultent les communautés affectées.

Le rapport du Parlement est un pas en avant vers la responsabilisation des entreprises quant à leurs impacts. La dégradation du climat, l'effondrement de la biodiversité, l'érosion des droits des travailleurs et des syndicats, les inégalités entre les sexes, la pauvreté croissante, le travail forcé et les meurtres de défenseurs de l'environnement foncier exigent une action immédiate - et l'UE a l'occasion de mener une reprise mondiale en le rôle que les abus des entreprises ont joué dans la perpétuation de ces inégalités. Nous espérons que la Commission, dans sa prochaine proposition législative, veillera à couvrir toutes les activités et à ce que les obligations s’appliquent à l’ensemble de la chaîne de valeur. Ils doivent également mettre en place un régime de responsabilité civile avec des dispositions solides pour faciliter l'accès à la justice des victimes d'abus des entreprises et envisager la responsabilité pénale ou des instruments équivalents.

Le temps est écoulé pour les entreprises qui profitent des droits de l'homme et des atteintes à l'environnement. Les députés européens ne doivent pas laisser passer cette occasion d’expliquer cela clairement.

SIGNATAIRES:

  • CIDSE
  • Anti-Slavery International
  • Campagne de vêtements propres
  • Centre européen des droits constitutionnels et des droits de l'homme eV (ECCHR)
  • Coalition européenne for Corporate Justice
  • Amis de la Terre Europe
  • Global Witness
  • Oxfam UE
Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange