Financer une réponse et un redressement équitables et mondiaux au COVID-19: le rôle de l'annulation de la dette, de la restructuration et du nouveau financement - CIDSE

Financer une réponse et un redressement équitables et mondiaux au COVID-19: le rôle de l'annulation de la dette, de la restructuration et du nouveau financement


Début 2020, il est devenu clair que de nombreux pays du Sud mondial devaient choisir entre rembourser les dettes et utiliser l'argent pour répondre à la pandémie en investissant dans des ressources médicales et des kits d'hygiène. D'un autre côté, les pays très endettés ont été frappés par la pire récession économique depuis des décennies.  

Le Pape François a fermement soutenu l'appel à l'annulation de la dette déjà depuis février 2020, déclarant qu '«on ne peut pas s'attendre à ce que les dettes qui ont été contractées soient payées au prix de sacrifices insupportables (…) il n'est pas juste d'exiger ou d'attendre un paiement alors que l’effet serait l’imposition de choix politiques menant à la faim et au désespoir pour des peuples entiers ». 

L'opportunité de réformer le système économique après la crise financière de 2008 a été manquée. Cette année, au milieu du débat mondial sur les plans de relance, il y a de nouvelles chances alors que la nouvelle administration Biden aux États-Unis donne un nouvel élan à l'action multilatérale avec les pays du G20 et le FMI sur les droits de tirage spéciaux; ainsi que le Royaume-Uni, qui a déjà un bilan solide sur cette question et qui accueille la réunion du G7 en juin.  

Dans ce contexte, la CIDSE présente un briefing politique appelant à l'annulation de la dette et à un financement renouvelé et décrivant les actions sur lesquelles les gouvernements, les institutions multilatérales et les créanciers privés doivent se concentrer, telles que:  

1. Annulation des paiements de dette. 
2. Mettre fin aux traitements bénéfiques pour le secteur privé.  
3. De nouveaux financements sans conditionnalité pour soutenir l'action mondiale pour lutter contre le COVID-19 et une reprise durable. 


La note d'information a été élaborée par le Groupe de travail sur la dette de la CIDSE, qui comprend les organisations membres suivantes de la CIDSE: CAFOD (Angleterre et Pays de Galles), CCFD-Terre Solidaire (France), Développement et Paix (Canada), Entraide et Fraternité (Belgique), Maryknoll Office pour Global Concerns (USA), Misereor (Allemagne).  

Photo : Flick.com/Paul Miller

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange