Futur partenariat UE-Afrique - CIDSE

Futur partenariat UE-Afrique

Le rôle des communautés locales dans la promotion de la sécurité humaine et de la résilience


CIDSE, avec AEFJN, Caritas Europa, COMECE, la Communauté de Sant'Egidio, Don Bosco International, et le Service Jésuite des Réfugiés, a co-organisé un webinaire le 15 octobre 2020 modéré par Josianne Gauthier, Secrétaire générale de la CIDSE.

L'événement a rassemblé 150 personnes et s'est concentré sur la rôle des communautés locales dans la promotion de la sécurité humaine et de la résilience dans le futur partenariat UE-Afrique. Il comptait des orateurs de la Commission européenne (CE), du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et du Parlement européen, ainsi que des représentants de la société civile de six pays africains:

  • Mme Gertrude Chimange, Zimbabwe
  • Fr. McDonald Nah, Libéria
  • M. Samuel Mwangi, Kenya
  • Mme Victoria Madedor, Nigéria
  • M. Prosper N'Douba, République centrafricaine
  • Mme Nazik Hamat Djido, Soudan du Sud

L'événement en ligne a été organisé dans le contexte des négociations en cours sur le nouveau cadre pour les relations UE-Afrique. L'un des domaines prioritaires de coopération prévus dans le partenariat renouvelé UE-Afrique est résistance. Pour contribuer à façonner ce pilier du partenariat, l'événement visait à créer un espace pour une discussion allant au-delà de la résilience et de la sécurité de l'État, en s'appuyant sur le concept de sécurité humaine et en couvrant un concept plus large de résilience, qui englobe toutes les personnes et l'ensemble de société. Compte tenu de la pertinence de la coopération UE-Afrique dans ces domaines, mais également du fait que des progrès significatifs doivent encore être accomplis dans la promotion de sociétés résilientes et dans l'application d'une approche de sécurité humaine, cette initiative conjointe a tenté de faire la lumière sur la l'importance de soutenir et de promouvoir le rôle des acteurs locaux et religieux et des communautés en tant que contributeurs importants pour atteindre ces objectifs. Des orateurs africains ont illustré les façons dont les acteurs locaux jouent un rôle dans le renforcement de la résilience et de la sécurité humaine. Leurs contributions ont montré comment les causes profondes des conflits, de l'instabilité et du manque de cohésion sociale peuvent être traitées au niveau local, grâce à l'engagement communautaire et en s'appuyant sur les ingéniosité des acteurs locaux.

Conformément au résultat des discussions du 15 octobre, la CIDSE espère que le prochaine réunion des dirigeants de l'UA et de l'UE le 9 décembre 2020 et l'année prochaine 6th Sommet UA-UE mènera à un partenariat remanié beaucoup plus fondé sur des approches ascendantes et soutenant et promouvant le rôle des acteurs et des communautés locales et confessionnelles.

Vous pouvez également accéder à la enregistrement vidéo de l'événement ici.


Image de couverture: Travail psychologique et social auprès des survivants et des familles affectées au Libéria by Photo des Nations Unies - Licence sous CC BY-NC-ND 2.0.

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange