Déclaration sur le plan «de la paix à la prospérité» - CIDSE

Déclaration au sujet du plan «Peace-to-Prosperity»

La CIDSE et ses membres soutiennent la réaction des Ordinaires catholiques de Terre Sainte à la «Paix vers la prospérité».

Le conflit israélo-palestinien est, depuis des décennies, au centre de nombreuses initiatives de paix et propositions de paix.

Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises dans le passé, nous sommes convaincus qu’aucune proposition ni aucune perspective sérieuse ne pourra être atteinte sans l’accord des deux peuples, Israéliens et Palestiniens. Ces propositions doivent être fondées sur l’égalité des droits et la dignité.

Le plan « Peace-to-Prosperity » (de la paix à la prospérité) présenté hier ne remplit pas ces conditions. Il ignore la dignité et les droits des Palestiniens. Il doit être vu comme une initiative unilatérale, puisqu’il fait siennes presque toutes les demandes d’une partie, celle d’Israël, et son programme politique. D’autre part, ce plan ne prend pas réellement en considération les justes exigences du peuple palestinien à l’égard de sa patrie, de ses droits et de la dignité de son existence.

Loin d’apporter des solutions, ce plan créera plus de tensions et probablement plus de violence et d’effusion de sang.

Nous souhaitons que les accords précédemment conclus entre les deux parties soient respectés et améliorés sur la base d’une égalité complète en humanité entre les peuples.

Nous appelons les Eglises du monde entier à prier pour la Terre Sainte, à œuvrer pour une justice réelle et pour la paix, et à être la voix des laissés-pour-compte.

«Et une moisson de justice est semée dans la paix pour ceux qui font la paix.» (Jacques 3, 18)

Jérusalem, le 29 janvier 2020


Cette déclaration a été publiée pour la première fois le sur le site web du Patriarcat latin de Jérusalem.
Crédit photo: Beate Schneiderwind / Misereor

Partager ce contenu sur les médias sociaux