Agir pour transformer notre rapport à la nature - CIDSE
Crédit: CIDSE

Agir pour transformer notre relation avec la nature

Crédit: CIDSE

Une réflexion sur la manière de provoquer un changement systémique. Sur 17 et 18, avril 2018, des représentants de 90 des membres de la CIDSE, alliés et partenaires se sont réunis au Irish College de Louvain (Belgique) pour le premier forum sur le changement systémique de la CIDSE. Le thème était «Transformer notre relation avec la nature».


PRINCIPAUX RÉSULTATS

CIDSE gif 2 blanc

Crises systémiques et réponses intégrées

La crise mondiale à laquelle nous nous attaquons a plusieurs visages: social, économique, écologique, politique et spirituel. Que nous parlions de changement climatique, d'inégalités croissantes, de nationalisme croissant ou d'aliénation de notre nature humaine, il est crucial de comprendre que ces crises ne sont pas isolées mais profondément interconnectées. Ils partagent des racines historiques et structurelles telles que le colonialisme, le patriarcat et la mondialisation alimentée par le capitalisme. La relation déformée de l'humanité avec la nature, à travers la marchandisation de la nature et l'extractivisme, est l'un des éléments contribuant aux différentes crises auxquelles nous sommes confrontés. La transformation nécessite de passer des valeurs et des cadres dominants qui façonnent notre façon de vivre, d'interagir les uns avec les autres et de la nature, pour adopter des valeurs et des cadres qui reconnaissent et respectent l'interdépendance de chaque problème et de chaque être vivant. Des solutions isolées contribuent à exacerber les crises plutôt qu'à les résoudre.

cidse13

Remettre en question la dynamique asymétrique dominante

Nous avons besoin d’activistes communautaires, de politiciens, de scientifiques, d’indigènes, d’agriculteurs - une multitude d’acteurs transformateurs et d’actions visant à comprendre les crises actuelles et à proposer des solutions de rechange qui fonctionnent pour tout le monde. Le système actuel avec sa dynamique de pouvoir asymétrique réduit au silence la voix des personnes les plus touchées par les crises et éloigne par conséquent de puissantes initiatives qui pourraient servir de solutions de rechange au statu quo. Pour lutter contre cette tendance, nous devons nous attaquer activement aux déséquilibres de pouvoir actuels et faire de la place pour que les personnes les plus touchées soient au centre du processus de changement.

alliances blanches cidse14

Changer le paradigme Nord-Sud dans nos partenariats

Un facteur clé du changement est la transformation du modèle de développement actuel, qui se caractérise généralement par des approches descendantes. Cela signifie qu'en tant qu'organisations de justice sociale, nous devons être conscients de la dynamique de pouvoir dans nos partenariats et œuvrer en faveur de collaborations et d'alliances véritablement inclusives et de même nature. Nous devons sortir de notre modèle de développement binaire traditionnel et imposer des solutions extérieures pour nous diriger plutôt vers des alliances politiques et accompagner et soutenir la construction de mouvements.

Mégaphon blanc cidse15

Soutenir et protéger les mouvements sociaux

Une priorité doit être le soutien et la protection de ceux qui sont à l'avant-garde de la lutte pour un changement de système, à savoir les activistes sociaux et les mouvements. Nous sommes à un moment critique, pleins de potentiel de transformation, mais nous sommes également confrontés à des forces répressives. Les mouvements sociaux ont acquis beaucoup d’expérience et sont des acteurs essentiels du changement, avec un large éventail de réponses aux crises actuelles. Pourtant, nous assistons à une répression et à une criminalisation persistantes et plus violentes des mouvements. Il est important de soutenir ces acteurs, d’amplifier leurs voix et de les protéger de la violence et de la criminalisation.

cidse16 homme blanc avec nature

Transformer notre lien avec la nature

Le changement n'est pas possible sans un véritable changement au niveau culturel et spirituel. Afin de travailler vers des actions et des alternatives qui servent vraiment le bien commun et respectent la communauté de la Terre, nous devons rétablir notre lien avec notre environnement et reconnaître que nous sommes une partie intrinsèque de la nature. En nous tournant vers la spiritualité et la compréhension des communautés autochtones, minées par des années de colonialisme et d'occidentalisme, nous devrions transformer notre façon de penser pour ne faire qu'un avec la nature et ne violer aucun aspect de notre Terre. À partir de cette nouvelle compréhension, nous devrions ensuite réévaluer nos positions et nos stratégies.

Comportement de bureau blanc cidse17

Le changement commence avec nous

Le changement culturel et structurel doit également se produire au niveau organisationnel. Nous devons accepter le changement que nous voulons voir et subir une transformation organisationnelle. Au-delà de la résolution des problèmes systémiques dans notre travail thématique, cela signifie également que nous devons traiter les dynamiques de pouvoir asymétriques au sein de nos propres structures et processus de prise de décision, élaborer des politiques de ressources humaines inclusives et créer une culture qui ne reproduit pas les schémas toxiques, mais prête plutôt son attention à la brûlure. -out prévention et renforcer les comportements positifs. Dans le même temps, nous devons également évaluer nos pratiques au regard des impacts écologiques et œuvrer à la réduction de notre empreinte carbone.

cidse18 récit blanc

Construire de nouveaux récits

Pour déclencher un changement intrinsèque de nos relations avec la nature et entre nous et pour communiquer le paradigme alternatif vers lequel nous travaillons, nous devons continuer à construire de nouveaux récits. Le langage et le cadre couramment utilisés pour parler de notre planète, de la nature et de la société sont chargés d'implications qui affectent nos perceptions. Nous avons besoin de nouveaux imaginaires et récits qui, face au discours néolibéral, acquièrent suffisamment de force pour être entendus et deviennent des convictions sociales, qui servent de terrain fertile au changement.

Conception graphique: Hearts & Minds, Bruxelles, www.heartsnminds.eu
Illustrations: Zsofi Lang, http://zldrawings.com/


STRATÉGIES ET ACTIONS QUI ONT BESOIN DE RÉPONSES

Affiche documentaire Histoires du changement

Documentaire «Histoires de changement»

CIDSE et Patricia Pedrosa, Box Utopia, Portugal

Dans cette vidéo minute 35 réalisée pour la campagne CIDSE “Changement pour la planète Care for the People”, Les téléspectateurs découvrent la vie et les expériences de protagonistes inspirants de 10 qui partagent les étapes de leur transformation personnelle ou collective vers un mode de vie plus durable.

Documentaire «Histoires de changement»

Crédit Yves Kerstus BEES Coop

Supermarché coopératif, Belgique

Pascale Zoetart, BEES Coop.

Les supermarchés collaboratifs, détenus et gérés par des citoyens qui sont à la fois actionnaires, consommateurs et travailleurs, sont une tendance croissante dans les villes européennes et nord-américaines.
BEES Coop. fut le premier du genre à s'ouvrir à Bruxelles sous 2017.

→  Présentation PP par Pascale Zoetart

Crédit Uma Gota na OceanoCampagne contre le barrage de Belo Monte, Brésil

Maria-Paula Fernandes et Uma Gota No Oceano

«Uma Gota no oceano» (une goutte dans l'océan) est une campagne réussie lancée en 2011 contre le barrage de Belo Monte. La campagne s'articule autour d'une vidéo réussie (6 millions de vues en une semaine) jouant avec humour, éducation et impliquant des acteurs brésiliens célèbres.

→  Présentation PP de Maria-Paula Fernandes da Costa

Crédit HRLNLitige d'intérêt public, Inde

Colin Gonsalves, Réseau du droit des droits de l'homme

Le travail du Réseau pour le droit des droits de l'homme (HRLN) vise à illustrer l'utilité d'utiliser des protections et des recours constitutionnels pour garantir les droits et les moyens de subsistance des communautés autochtones qui vivent en harmonie avec la nature.

→  HRLN et l'Institut des pays du Sud pour la LIP

Crédit CEED 042817 aseanmarch18Campagne pour la taxation du charbon, Philippines

Gerry Arances, Centre CEED pour l'énergie, l'écologie et le développement

Le CEED sensibilise depuis de nombreuses années aux effets des combustibles fossiles sur la dégradation de l’environnement, la dégradation de la société et le changement climatique. La victoire de la mise en place d'une taxe sur le charbon dans le contexte d'un gouvernement avec lequel la société civile trouve qu'il est très difficile de travailler, offre d'importantes leçons.

→  Position du CEED sur la taxe sur le charbon

Campagne de promotion de la construction de Womin WomenCampagne «Women Building Power», Afrique du Sud

Samantha Hargreaves, WoMin
«Women Building Power» est une collection de pointe de recherches, de matériels d’information et d’outils qui constitue le centre de connaissances d’une nouvelle campagne menée par des femmes africaines sur les combustibles fossiles, l’énergie et la justice climatique.

Les femmes construisent des ressources énergétiques


AUTRES RESSOURCES

1_CIDSE_SCF_systemic_crises.jpg
2_CIDSE_SCF_integrated_responses.jpg
3_CIDSE_SCF_power_imbalances.jpg
4-CIDSE_SCF_alliances_and_collaborations.jpg
5_CIDSE_SCF_social_movements_suport.jpg
6_CIDSE_SCF-relationship_with_nature.jpg
7_CIDSE_SCF_rethinking_office_behaviours.jpg
8_CIDSE_SCF_new_narrative.jpg
9_CIDSE_SCF_Poster

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange