Carême 2014: un temps pour réfléchir, jeûner et donner - CIDSE

Carême 2014: un temps pour réfléchir, rapide et donner

À l’occasion du 40 du Carême, les organisations membres de la CIDSE demandent généralement quelque chose aux partisans. Traditionnellement, il s’agissait d’une demande d’aide, d’un don destiné à contribuer au travail visant à rendre le monde meilleur pour les pauvres. Cependant, de nombreuses organisations de la CIDSE demandent également quelque chose de plus: un engagement à agir, à changer leur style de vie et à s'exprimer.

Sur cette page, nous avons rassemblé certaines de ces campagnes, telles que Scottish Le SCIAF nous demande de regarder de plus près ce qu'il y a dans notre assiette, sur notre empreinte sur la planète et sur ce que nous jetons.

Belge Broederlijk Delen nous demande de planifier (t) l'avenir, tandis que Trócaire sur l'Irlande se concentre sur l'eau et les injustices entourant la ressource vitale.

CAFOD en Angleterre et au Pays de Galles vous demande de «Creuser profondément» pour arrêter la faim, le même sujet que notre autre membre belge, Entraide & Fraternité travaille dans leur appel à la justice pour les mouvements paysans pendant le carême 2014.

Aussi français Le CCFD-Terre Solidaire dans son appel à «vivre le Carême» («Vivre le Carême») appelle à mettre fin à la faim, en allemand MISEREOR appelle à des pauses café, nous rappelle que "La bravoure est de donner quand tous les autres enlèvent»Et publient leur Bréviaire de Carême.

Notre membre canadien, Développement et Paix nous rappelle que nous sommes une seule famille humaine et appelle à la nourriture pour touscomme le font les Suisses Fastenopfer, dans le cadre d'une campagne oecuménique qui nous rappelle que la graine d'aujourd'hui est le pain de demain.

L’Espagne Manos Unidas lance son campagne, «Un nouveau monde, un projet partagé» («Un mundo nuevo, proyecto común»). Ils y appellent à un chemin vers une fraternité universelle, condition du plein épanouissement, fondé sur la confiance, la justice, l'amour et la liberté. Quatre mots définissent la campagne: «espoir», «monde», «nouveau» et «commun».

La CIDSE souhaite la meilleure des chances à ceux qui font campagne en cette période de carême et souhaite à tous de trouver le temps de réfléchir, de donner rapidement et généreusement.

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange