Le droit à l'alimentation: pierre angulaire de la justice climatique - CIDSE

Le droit à l'alimentation: pierre angulaire de la justice climatique

À l'occasion de la Journée des droits de l'homme, la CIDSE rappelle aux dirigeants du monde pourquoi le droit à l'alimentation et la justice climatique vont de pair sur la voie du développement durable

Avec la récente ONU COP18 Discussions sur le climat faute de prendre des mesures plus ambitieuses en matière de lutte contre le changement climatique, le relais a maintenant été renvoyé à la communauté mondiale au sens large pour tenter de préserver une certaine confiance dans la possibilité d'un monde plus sûr et plus équitable. 

Le lien inextricable qui existe entre le changement climatique et la sécurité alimentaire du point de vue des droits de l’homme constitue une occasion de combler cet écart, en rappelant aux décideurs politiques les nombreux et multiples échecs systématiques qui ont eu un impact sur le changement climatique et la production alimentaire. taux toujours croissant et alarmant. 

Les sécheresses, les inondations et d'autres phénomènes météorologiques extrêmes provoqués par le changement climatique ont de graves répercussions sur la production agricole, faisant monter les prix des denrées alimentaires. 

Pourtant, cette histoire a un autre aspect, déclare le responsable des politiques et du plaidoyer pour l'alimentation, l'agriculture et le commerce durable de la CIDSE, Gisele Henriques: la `` main invisible '' derrière les marchés alimentaires, explique Gisele, ne fait qu'exacerber le problème de la hausse des prix des denrées alimentaires, tout comme les problèmes de l'accaparement des terres et des ressources, de l'accès à la terre et du contrôle des entreprises sur les chaînes de valeur, pour n'en citer que quelques-uns. des démons menaçant les moyens de subsistance sûrs et durables des pauvres du monde.  

C’est face à ces défis convergents que le droit à l’alimentation joue un rôle central. Comme le résume bien Gisele dans une récente interview accordée à l’Alliance œcuménique pour le plaidoyer en prévision de la Journée des droits de l’homme: «le droit à l’alimentation est un outil très utile, car il s’agit d’un cadre juridique: les États ont l’obligation de protéger, de respecter et d’exercer leurs droits. le droit à l'alimentation pour ses citoyens, et cela nécessite une responsabilité. " 

La question de la responsabilité va également de pair avec la cohérence des politiques, ce qui est d'autant plus pertinent compte tenu des nouveaux espaces politiques qui se développent actuellement dans les domaines de l'alimentation et du climat. 

La CIDSE exhorte les décideurs à respecter le rôle du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) en tant que plate-forme internationale et intergouvernementale globale et inclusive en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, et salue les récents efforts du CSA lors du CFS-39 d'octobre 2012, aborder, pour la première fois, la question du droit à l’alimentation et du changement climatique. 

De même, la CIDSE appelle à la prudence quant au rôle de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). 

«À mesure que la CCNUCC entre en agriculture, il y a des risques et des opportunités. Nous ne pouvons pas laisser cette responsabilité à la CCNUCC », explique-t-elle. «Tout ce qui, selon la CCNUCC, doit et doit s'aligner sur les politiques définies par le CSA afin d'assurer la coordination et la cohérence», explique Gisele. 

Et soutenir les politiques unifiées sont des personnes unifiées, poursuit Gisele, soulignant l'importance de partenariats et de collaborations fructueux pour construire une voie vers un changement positif et durable: «Vous ne pouvez pas faire de plaidoyer de manière isolée. Nous avons besoin d'une masse critique lorsque nous parlons aux décideurs. Nous pouvons aider à faire entendre la voix des personnes touchées par l'insécurité alimentaire auprès des décideurs politiques. » 

Lisez l'article complet des Journées des droits de l'homme de l'EEE avec des voix chrétiennes.

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange